Faire ses études en France

La France, belle et sophistiquée, attire chaque année environ 300 000 étudiants étrangers, originaires de pays de l’UE ou non. L’une des principales raisons de la popularité de la France est que les universités ont des frais d’inscription beaucoup plus bas que ceux des autres pays européens.

Si vous rêvez également de faire des études dans des établissements d’enseignement supérieur en France, vous êtes probablement curieux d’en savoir plus sur les modalités de candidature dans les universités françaises.

Les matières les plus populaires que vous pouvez étudier en France
Vous pouvez choisir parmi de nombreuses filières, qui vous permettent d’étudier en français ou en anglais. Voici quelques-unes des options les plus populaires à envisager :

  • Master en gestion et organisation en France
  • Master en mode et luxe en France
  • Master de sciences politiques en France
  • MBA degrees en France
  • Masters en biotechnologie en France

Les universités françaises à prendre en compte pour vos études

Voici quelques universités françaises de premier plan que vous devriez envisager pour votre aventure d’études à l’étranger :

  • INSA Lyon
  • École Polytechnique
  • Groupe ESA – ÉcoleSupérieure D’Agriculture D’Angers
  • Montpellier Business School
  • HEC Paris Ecole de Management

Comment présenter sa candidature ?

  1. Pour certaines universités, vous pouvez postuler directement sur leur site web.
  2. Vérifiez attentivement les conditions d’admission : des tests standardisés, tels que le GRE, le GMAT ou le LSAT sont exigés pour certains cours de premier et deuxième cycles.
  3. Posez votre candidature auprès d’au moins trois établissements différents afin d’augmenter vos chances d’être admis.
  4. Les étudiants non ressortissants de l’UE/EEE devront passer la demande d’admission préalable obligatoire (« DAP »). Faites votre demande de DAP auprès du service culture et coopération de l’ambassade de France dans votre pays d’origine.

Exemptions de la DAP

  • Enfants de diplomates en poste en France et qui vivent eux-mêmes en France
  • Les candidats provenant d’une université partenaire ayant un accord de coopération (procédures spéciales)
  • Les étudiants bénéficiant d’une bourse du gouvernement français ou d’une organisation française
  • Les candidats titulaires d’un baccalauréat français, international, européen, franco-allemand, franco-italien ou franco-espagnol

Où déposer sa candidature pour un programme universitaire français

La procédure de demande est en fait différente selon votre nationalité.

  1. Les étudiants de l’Union européenne (UE) et de l’Espace économique européen (EEE) peuvent postuler directement à l’université, dans les mêmes conditions que les étudiants français.
  2. Les étudiants non ressortissants de l’UE/EEE doivent postuler par le biais d’un système de candidature en ligne, anciennement connu sous le nom de CEF et actuellement appelé « Procédure pour étudier en France ». Grâce à ce système, vous pouvez également demander votre visa en ligne et suivre l’avancement de votre demande.
  3. Si vous vivez déjà en Europe mais que vous n’avez pas la citoyenneté européenne, vous devrez faire votre demande par l’intermédiaire de l’ambassade ou du consulat français dans le pays européen où vous résidez.

Inscription dans les universités technologiques, les grandes écoles et autres écoles spécialisées

  1. Faites une demande d’admission préliminaire en ligne à Parcoursup, qui, à partir de 2018, remplace la plateforme Admission Post-Bac (APB).
  2. Les candidats sont sélectionnés sur la base des résultats obtenus à des concours d’entrée très compétitifs, qui se déroulent à l’issue d’un programme de préparation de deux ans appelé « Classes préparatoires aux grandes écoles » (CPGE).
  3. Vous aurez également un entretien personnel.

Exigences linguistiques pour les universités en France
La plupart des diplômes sont enseignés en français, mais vous trouverez de nombreux programmes d’études enseignés en anglais, notamment aux niveaux du master et du doctorat. Les établissements d’enseignement supérieur en France acceptent les tests linguistiques suivants :

Pour la maîtrise du français

  • DELF ou DALF
  • TCF

Exemptions de l’obligation de démontrer la maîtrise de la langue française :

  • Titulaires du baccalauréat français, du baccalauréat international ou européen et du baccalauréat franco-allemand
  • Les bénéficiaires internationaux de bourses du gouvernement français, d’organisations internationales ou de gouvernements étrangers dont les subventions sont gérées par une entité française agréée
  • Ressortissants des États où le français est la langue officielle
  • Les étudiants diplômés des programmes bilingues, dont le français était l’une des langues

Pour la maîtrise de l’anglais

  • IELTS Universitaire
  • TOEFL iBT
  • PTE Universitaire

Chaque université détermine la note ou le niveau minimum pour les tests linguistiques. Vérifiez toujours quels tests sont acceptés par votre université et quelle est la note minimale de passage qu’elle attend des étudiants étrangers.

Documents requis pour la candidature à l’université

  • Certificat d’admission ou de préinscription préalable fourni par l’université
  • Autorisation Campus France
  • Passeport ou carte d’identité (valable pour la durée de votre séjour)
  • Photos d’identité/passeport
  • Copies des diplômes de fin d’études et leur traduction en français
  • Frais d’inscription
  • Inscription à la sécurité sociale (gratuite)
  • Un certificat de responsabilité civile
  • Étudiants de l’UE : copie de votre carte européenne d’assurance maladie
  • Curriculum vitae (seulement dans certains cas, et seulement pour les diplômes de troisième cycle)
  • Lettre d’accompagnement
  • Certificat de langue française et/ou anglaise (selon la langue d’enseignement du diplôme choisi)
  • Transcription des enregistrements
  • Copies des diplômes (si non disponible, un certificat attestant que vous êtes diplômé)
  • Preuve que vous pouvez financer votre séjour en France (avec un minimum de 800 EUR par mois)

Dates limites de dépôt des candidatures à l’université en France

Les candidatures pour les universités françaises sont disponibles deux fois par an et ce sont les dates limites :

  • Pour l’admission d’automne : 17 janvier ou 1er avril, selon le type de diplôme et d’autres facteurs (dans certains cas, après cette date également, en fonction des places disponibles)
  • Pour l’admission de printemps : 15 septembre, et après cette date, en fonction des places disponibles
  • Candidatures pour le Post-Bac (Parcoursup) : du 22 janvier au 13 mars
  • Demandes de TCF pendant le processus DAP : de novembre au 22 janvier

Dernières étapes après réception de votre lettre de candidature

  • Les établissements informent les étudiants de leurs décisions d’admission entre le 15 juin et le 15 septembre pour les programmes débutant en octobre. Ainsi, vous ne disposerez que d’un mois environ pour préparer toutes les modalités de votre départ en France.
  • Si vous êtes ressortissant d’un pays hors UE/EEE/Suisse, vous devrez demander un visa étudiant.
  • Si vous comptez étudier plus de six mois en France, vous devrez demander une carte de séjour auprès des autorités locales françaises (« Préfecture »).
  • Vous devrez prouver que vous disposez de fonds suffisants pour subvenir à vos besoins.

Si vous êtes originaire de l’UE/EEE, vous pouvez utiliser la carte européenne d’assurance maladie. Si vous n’êtes pas ressortissant de l’UE, vous pouvez bénéficier de l’assurance maladie nationale proposée en France. Vous devez vous inscrire sur le site pour bénéficier des remboursements de la sécurité sociale et des dépenses de santé françaises.

Une fois arrivé en France, inscrivez-vous en personne dans votre université. Vous devez verser environ 90 EUR à titre de contribution à la vie du campus et des étudiants.